Boîtier CDI pour moto

Posté Par: Nicolas Lorenzon Dans: Produits Sur: lundi, mai 7, 2018 Commentaire: 0 Frapper: 1911

Faut-il réparer le composant, changer purement et simplement le boîtier CDI ? Nous allons voir quelle solution adopter en fonction de votre situation personnelle.

Si vous avez un soucis avec votre boîtier CDI qui devient capricieux, ce n’est pas le moment de faire une longue virée en moto.

Il faut en effet soigner votre bécane avant qu’un gros soucis n’apparaisse réellement.

Pour cela, vous avez deux solutions : réparer le composant, changer purement et simplement le boîtier CDI. Nous allons voir quelle solution adopter en fonction de votre situation personnelle.

Comment réparer un boîtier CDI ?

Le boîtier CDI n’est pas un élément de votre moto qui est réellement compliqué. Bien sûr, pour comprendre son fonctionnement dans le détail, il vaut mieux avoir de bonnes connaissances en électricité (ou en électronique).

Si c’est votre cas, et avec un peu de temps et de patience, vous pouvez essayer de réparer un boîtier CDI défectueux.

Tout d’abord, le boîtier contient de composants assez simples : des diodes, des condensateurs et des thyristors.

Ensuite, l’ensemble est maintenu dans le boîtier CDI par une sorte de résine qu’il sera nécessaire de faire fondre, de dissoudre ou de casser. On peut, par exemple, tenter d’utiliser un dissolvant pour extraire les éléments.

Ensuite, il faudra identifier quel composant électronique est défectueux. Une fois que c’est fait, il faudra le dé-souder, trouver un nouvel élément électronique de remplacement, souder, remettre tout en place, etc.

Bref, ce n’est pas forcément très simple à réaliser par n’importe qui.

Faut-il réparer son boîtier CDI ?

Si vous débutez dans l’électronique ou que vous débuter dans les réparations de ce genre de pièce de moto, il n’est pas vraiment judicieux de tenter la réparation de son boîtier CDI.

Car, même si vous arrivez à remplacer le composant défectueux et à remettre tout en ordre dans son emplacement, vous avez pu modifier l’intégrité structurelle du boîtier (ou d’un de ces composants comme le condensateur).

En clair, même si cette panne est réparée, vous risquez encore plus de pannes.

Bien évidemment, les professionnels de la réparation des pièces de motos défectueuses ont l’habitude de ce genre de manipulation et savent procéder pour éviter ce genre de désagrément.

Donc, si vous n’avez pas l’habitude de réaliser ce genre d’opération sur votre moto, le plus simple est encore de trouver un CDI neuf.

Où trouver un boîtier CDI de rechange pour votre moto ?

Le plus simple est donc d’acheter un boîtier CDI neuf pour votre moto.

Vous trouverez sur le site de nombreux modèles qui pourront convenir à votre engin.

Pour trouver rapidement le composant qui convient à votre moto, vous pouvez utiliser le filtre rapide pour sélectionner la marque, le modèle et l’année de votre bécane.

Bien souvent, le temps nécessaire (ainsi que l’investissement en matériel de test et de réparation en électronique : multimètre, fer à souder, documentations, etc) ne justifie pas l’économie réalisée par rapport à une pièce neuve, qui durera de toute façon plus longtemps que votre boîtier réparé.

Maintenant que vous savez tout, vous pouvez consulter nos boîtier CDI pour moto.

Commentaires

Laissez votre commentaire

Haut